CELINE CLANET · Fotografía · De exteriores e interiores en tránsito*










*
Me gusta mucho el trabajo de esta fotógrafa francesa. Es limpio.

Hoy, este proyecto :
Du Torrent au Courant : des Barrages et des Hommes en Savoie.
Creo que la traducción del proyecto sería algo como del Torrente a la corriente: Presas y hombres en savoia.
Es bonito. Paisaje, persona y hormigón. Exterior, tránsito, interior.
El paisaje se ve total y se recorre.

Aqui lo dejo.
Recomiendo también una visita a la serie de fotografías de Mazé.


"Durant une année, à la demande de la Fondation FACIM et en proche collaboration avec EDF-Unité de Production Alpes, j’ai arpenté les routes et les chemins du vaste réseau de l’hydroélectricité en Beaufortain.


J’ai grimpé quelques hauteurs, exploré les moindres recoins des centrales, scruté chaque détail des machines. En grande privilégiée, j’ai passé toutes les portes interdites, à l’intérieur des barrages comme dans tous les autres ouvrages. J’ai photographié à la chambre, lentement, au rythme des saisons, suivant le tempo des retenues d’eau qui s’élèvent puis s’abaissent doucement au fil des mois.

















De l’image détaillée d’une turbine Pelton, à la vision étendue d’un barrage fondu dans le massif alpin, j’ai entrecoupé ces images par des portraits de témoins de l’époque des chantiers, replaçant ainsi l’Homme au coeur de cette histoire visuelle. Tous, sans exception, ont été marqués de manière profonde par la construction de ces barrages, et cette période – des années 40 à 70 – a singulièrement imprégné leur vie. Réciproquement, le paysage et plus largement le Beaufortain d’aujourd’hui ne seraient pas ce qu’ils sont sans ces hommes.

J’ai donc souhaité leur donner une place particulière dans ce paysage qu’ils ont directement contribué à façonner. Je les ai mis en scène dans un endroit-clé de leur relation aux barrages, photographiés à une échelle permettant de les représenter comme une partie du paysage, au même titre qu’un arbre, ou qu’une colline.

Si la forteresse est une allégorie du refuge intérieur de l’Homme, alors les barrages en sont eux-aussi un symbole – tout comme le barrage de la Girotte fut un abri pour la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale.


+INFO: http://www.celinette.com/index-com-facim.html





 
























No hay comentarios:

Publicar un comentario